Citywire - Pour les sélectionneurs de fonds

Inscrivez-vous pour avoir accès illimité à toute la base de données Citywire sur les gérants de fonds. L’inscription est gratuite et ne prend que quelques minutes.

Les gérants de fonds notés AAA pour la première fois

Les gérants de fonds notés AAA pour la première fois

Au mois de juillet dernier, un total de 1292 gérants dont les fonds sont enregistrés à la vente en France ont réussi à décrocher une note Citywire, parmi eux, 125 ont obtenu la note la plus haute AAA, 234 ont eu un AA, 377 ont obtenu un A et 556 gérants ont eu la note +.

Citywire révèle le nom des gérants ayant obtenu la note AAA pour la première fois.

Sara Gardiner-Hill, Karl Hammond et James Pulsford, gérants chez Alma Capital,  ont obtenu la note AAA pour la gestion du fonds Alma Eikoh Japan Large Cap Equity Fd I JPY C dans le secteur actions Asie-Pacifique  Japon, avec un rendement de 51% en euros sur trois ans (date arrêtée fin juin 2017) tandis que la moyenne de gestion dans ce secteur est de 31,2%.

Emilie Da Silva, gérante de fonds chez Alto Invest, décroche également la note AAA pour la gestion du fonds Nova Europe A, classé dans le secteur actions européennes - petites et moyennes entreprises. Le rendement total du fonds est de 73% en euros sur trois ans (date arrêtée fin juin 2017) tandis que la moyenne de gestion est de 40,8%.

Enfin, Sylvie Havard-Duclos, gérante de fonds chez Banque Martin Maurel, se voit récompenser d’un AAA pour la gestion du fonds Martin Maurel PEA PME. Il se classe également dans le secteur actions européennes - petites et moyennes entreprises. Le rendement total du fonds est de 59,1% en euros sur trois ans (date arrêtée fin juin 2017) tandis que la moyenne de gestion est de 40,8%.

 

BUSINESS & COMMUNITY

Prélèvement à la source : les associations interpellent le Premier ministre

Prélèvement à la source : les associations interpellent le Premier ministre

Dans un courrier commun, adressé au Premier ministre, les Présidents des six organisations réitèrent la « forte préoccupation » de leurs professions et des épargnants sur les conséquences possibles du prélèvement à la source de l’impôt sur sur le revenu.

Lire plus
Citywire France on Twitter