Citywire - Pour les sélectionneurs de fonds

Inscrivez-vous pour avoir accès illimité à toute la base de données Citywire sur les gérants de fonds. L’inscription est gratuite et ne prend que quelques minutes.

Les sélectionneurs italiens ont du mal à trouver des générateurs d’alpha

Les sélectionneurs italiens ont du mal à trouver des générateurs d’alpha

Il est plus difficile que jamais de trouver des gérants de fonds générateurs d'alpha, certains sélectionneurs de fonds italiens disent même que cela est devenu impossible dans le climat actuel, selon un sondage mené lors de notre conférence Citywire Italy 2017 à Florence la semaine dernière.

En effet, 46% des personnes interrogées ont déclaré qu'il est plus difficile que d'habitude, mais pas impossible, de trouver des gérants de fonds capables de générer de l’alpha sur le marché actuel.

Les sélectionneurs de fonds présents à l’évènement ont fait part à Citywire de la tâche de plus en plus difficile de trouver et de maintenir la surperformance, avec des craintes quant à la diminution du nombre des gérants de fonds générateurs d'alpha.

10% des personnes interrogées ont quant à elles déclaré qu'il était presque impossible de trouver des gérants de fonds ayant des capacités alpha, alors que 38% ont déclaré que cela a  toujours été une tâche difficile et que l'environnement actuel ne présente aucun nouveau défi.

À l'autre extrémité de l'échelle, une petite minorité de 5% a le sentiment qu'il y a plus que jamais des générateurs d'alpha sur le marché actuel.

Egalement interrogés sur les tendances en matière d'investissement, les pays émergents ont manifesté un soutien massif à la dette des marchés émergents, 61% de l'auditoire soutenant que c'est le secteur du marché obligataire qui devrait être le moteur des investissements au cours des 12 prochains mois.

Pendant ce temps, 21% ont déclaré que les obligations convertibles seraient favorisées, 12% ont indiqué soutenir le haut rendement tandis que les obligations américaines et européennes se partageaient les 6% des votes restants.

Le vote sur les actions a été beaucoup plus serré, les actions européennes étant au coude à coude avec les actions des marchés émergents. Les actions européennes ont enregistré 33% des voix, tandis que 31% soutiennent les économies émergentes. Enfin 21% des participants s'attendent  à  ce que les investissements thématiques gagnent en exposition.

Alors que 7% des votants se tournent vers les actions de la région Asie-Pacifique, 5% soutiennent l'Amérique du Nord et 2% pensent que les actions mondiales constitueront un placement fructueux  pour les répartiteurs d'actifs.

 

 

BUSINESS & COMMUNITY

Vers un report des réglementations ?

Vers un report des réglementations ?

La période actuelle est marquée par une grande effervescence sur la préparation des réglementations européennes qui doivent s’appliquer en France dans le courant de l’année 2018

Lire plus
Citywire France on Twitter