Citywire - Pour les sélectionneurs de fonds

Les fonds alternatifs populaires au sein des sélectionneurs luxembourgeois

Les fonds alternatifs populaires au sein des sélectionneurs luxembourgeois

Au cours du mois de juin 2018 Citywire a sondé son audience de sélectionneurs de fonds au Luxembourg afin de mieux comprendre la manière dont ces professionnels investissent et l’organisation de la sélection qu’ils entreprennent. Les questions du sondage étaient simples et à choix multiples.  L’audience est composée de la manière suivante : la moitié des sélectionneurs sondés travaillent pour une société de gestion d’actifs, un tiers pour une banque privée, 11% pour des family offices et enfin 6% pour des plateformes.

Parmi les personnes sondées, 61% n’ont qu’une unité de sélection dans leur groupe. Bien que la moitié des répondants disent ne pas avoir de séparation des responsabilités quant à la sélection, 33% reconnaissent une séparation sur la base des différents types d’actifs, les divisions géographique, quantitative et/ou qualitative représentent tous deux 17% et enfin 6% des sélectionneurs admettent qu’il existe une séparation par industrie.

Il semblerait qu’il existe une tendance vers l’investissement dans les fonds alternatifs UCITs parmi les sélectionneurs ; en effet, 94% des sondés affirment s’intéresser à ce type véhicule. Les matières premières et l’immobilier sont les moins prisés au sein de la population sondée, alors que le Private Equity fait une monté surprenante en prenant la 3ème place. La deuxième place est partagée par les ETFs et les Hedge Funds avec 44% des sélectionneurs qui se disent y être investit.

Nous attendons avec grande anticipation le Forum Citywire Luxembourg le 16 octobre prochain pour apprendre d’avantage sur notre lectorat. 

Pour consulter cet article

Se connecter s’inscrire gratuitement